Conformément à la nouvelle loi N°1/02 Janvier 2017 portant cadre organique des associations sans but lucratif, le Collectif des Associations et ONGs Féminines du Burundi, CAFOB en sigle, a  validé son nouveau statut et règlement d’ordre intérieur au cours de son assemblée générale extraordinaire organisée en date du 30 octobre 2017 à son siège sis à Bujumbura, à laquelle ont pris part plus d’une quarantaine des Associations membres du CAFOB, les membres de son Comité Exécutif et son personnel. Le CAFOB a également élu un comité de surveillance (3 personnes) pour un mandat de trois ans non renouvelable et approuvé les membres de ses cellules opérationnelles au cours de cette assemblée.

 

  Selon Espérance NIJEMBAZI,  Représentante Légale du CAFOB,  « le comité de surveillance a le rôle d’exercer le contrôle permanent de la gestion du CAFOB. C’est à dire qu’il peut opérer les vérifications et les contrôles qu’il juge convenables. En cas de besoin ce comité de surveillance est autorisé de consulter les documents qu’il estime utiles à l’accomplissement de sa mission et rendra compte dans un rapport à l’assemblée générale ».

La mission de 10 membres des cellules opérationnelles dont 2 par cellule opérationnelle est de concevoir et exécuter les projets communs issus des grandes orientations du comité exécutif, de l’Assemblée générale et du plan stratégique du CAFOB ainsi que de leurs initiatives. Notons que tous les membres des cellules opérationnelles sont sous le contrôle et la supervision du chargé des programmes du CAFOB.

En conclusion, Espérance NIJEMBAZI, Représentante Légale du CAFOB a salué l’étape franchi d’adapter les textes de base du CAFOB avec la législation applicable au cadre organique des associations sans but lucratif au Burundi et la mise en place des organes (comité de surveillance et cellules opérationnelles) pour renforcer le fonctionnement du bureau de coordination du CAFOB.

Contact

33, Av.de la Mission, BP 561 Bujumbura,

Tél: 22 21 84 09, 22 21 77 58

 

Restez Connecté

Go to top