Ce mercredi 03 décembre 2016, Plus de trois cent personnes ont pris part aux cérémonies de clôture des activités du PLUVIF qui ont eu lieu dans la commune KAYOKWE en province Mwaro.

La marche des invités, Tambourinaires, danseuses, sketches, animateurs divers étaient au rendez-vous pour rendre l’atmosphère agréable. Différentes autorités avaient rehaussé de leur présence ces cérémonies de clôture. Les délégués du gouverneur de la province Mwaro et de l’Administrateur Communal de KAYOKWE, la conseillère du Centre d’Etudes et de Coopération Internationale CECI, en sigle, la déléguée de la Présidente de la COCAFEM-GL, la déléguée du Réseau Femmes et Paix et les membres du Bureau du CAFOB,  la point focal du PLUVIF, tous étaient là pour agrémenter  la fête.

 

Le délégué de l’Administrateur de la communal de Kayokwe a pris la parole pour prononcer un discours d’accueil. Le contenu de son discours vantait les actions louables de la COCAFEM-GL à travers le projet PLUVIF qui a su changer le comportement des gens qui s’adonnaient aux violences  sexuelles mais qui s’étaient convertis en défenseurs des droits de la  femme.

 

 

Les sketches et tous les discours des différentes autorités revenaient sur les réalisations du projet PLUVIF. Ils ont complimenté tous les intervenants qui ont fait de leur mieux pour que les VBG puissent diminuer sensiblement en lançant un appel à toute autorité habilitée, de faire en sorte que les lois, les conventions et déclarations dont la vocation est de lutter contre les VBG, soient effectives.

Après les allocutions des différentes autorités,  la bravoure des participants ciblés pour le rôle joué dans la lutte contre les violences faites aux filles et jeunes femmes durant presque 7 ans de vie du PLUVIF  a été sanctionnée par des  certificats  remis solennellement le jour des cérémonies. Les cérémonies se sont clôturées par une réception

Contact

33, Av.de la Mission, BP 561 Bujumbura,

Tél: 22 21 84 09, 22 21 77 58

 

Restez Connecté

Go to top